9 août 2020

Préparer son voyage en Jordanie, infos pratiques

Quelle est la langue parlée en Jordanie ?

 La langue officielle est l’arabe. Du fait de son passé de colonie britannique, l’anglais est couramment parlée partout dans le pays.  

Quelle est le décalage horaire entre la Jordanie et la France ?

Le décalage horaire entre la France et la Jordanie n’est que d’une heure. Le Royaume de Jordanie change également d’horaire, hiver comme été,  à quelques jours d’intervalle par rapport à l’Europe de l’Ouest. Etant très à l’est par rapport à la France, ici, le soleil se lève et se couche plus tôt : vers 17h en automne et 16h, en hiver. A noter que les horaires des sites étant souvent calqués sur ceux du soleil, il est conseillé au voyageur de démarrer sa journée assez tôt de novembre à fin février.

Electricité en Jordanie

Le courant utilisé en Jordanie est du 220 volts. Il est toutefois recommandé de prendre un adaptateur pour certaines prises qui le nécessiteraient.

Comment venir en Jordanie ?

Depuis la France, la compagnie nationale Royal Jordanian Airlines propose des vols quotidiens en vol direct (d’une durée de 4h30) jusqu’à l’aéroport international Queen Alia à Amman. Hub de la compagnie Royal Jordanian Airlines, 35 compagnies y sont aussi représentées pour des vols en Europe, au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est.
Pour améliorer les escales des voyageurs, l’aéroport Queen Alia rénove ses installations (aires de restaurations, espaces fumeurs, services bancaires, sanitaires…) dans les terminaux 1 et 2 qui existent depuis 1983. Le nouveau terminal 3 permettra de drainer 9 millions de passagers par an dès 2013, puis 12 millions à la fin de la deuxième phase contre 5,5 millions actuellement. Enfin, une nouvelle ligne ferroviaire liant l’aéroport au centre d’Amman devrait enfin voir le jour.
Actuellement, le taxi est le moyen le plus simple pour atteindre la ville basse à Amman en partant de l’aéroport. Le trajet dure entre 30 et 45 minutes et coûte environ 15 JOD, soit environ 17 €. Il existe également un service de bus-navette, toutes les demi-heures, de l’aéroport en direction du centre-ville.
Selon la période de l’année, des vols sont également opérés jusqu’à l’aéroport d’Aqaba, à la pointe sud du pays. Ces deux aéroports accueillent également d’autres transporteurs internationaux.
Les relations pacifiques entretenues avec ses voisins font de la Jordanie un pays très sûr pour y voyager. Cependant, du fait du contexte géopolitique en Syrie, il est recommandé aux voyageurs de ne pas emprunter les frontières terrestres et routières avec la Syrie et l’Irak. Les voies de circulation et les frontières avec Israël et l’Arabie Saoudite sont quant à elle praticables. De nombreux combinés sont d’ailleurs faits par beaucoup de Tour-opérateurs ou de voyageurs individuels.
La Jordanie possède également un port en mer Rouge (Aqaba) avec des liaisons quotidiennes, en ferry ou bateaux rapides, avec Nuwayba et Sharm El Sheikh en Egypte.

Le visa touristique pour la Jordanie

Le visa d’entrée simple pour la Jordanie, quelle que soit la nationalité, est de 10 JOD (environ 14 €) et le visa d’entrée multiple est de 20 JOD (environ 25€). Les groupes composés de plus de 5 personnes sont exemptés de visa lorsqu’ils voyagent par le biais d’un tour opérateur.

Transports : comment se déplacer en Jordanie ?

Le réseau routier jordanien est bien entretenu. L´axe nord-sud, ou route du Désert (Desert Highway) est à deux voire trois voies. Vers l´est, sur la route des Châteaux du Désert, les camions y sont nombreux. La route des Rois présente de nombreux virages et des pentes impressionnantes mais offre une vue imprenable sur tout le trajet. La signalisation est précise, avec la traduction des noms arabes en caractères latins.
La meilleure façon de se déplacer dans le pays est de louer une voiture, avec un chauffeur-guide de préférence. Mais découvrir le pays en auto-tour est à la portée de tous ! L’essence est peu coûteuse mais les distances sont cependant importantes entre les principales villes et les sites touristiques. Ici, on ne compte pas en kilomètres mais en heures de route. Il est donc conseillé de prendre le temps de s’arrêter une journée et une nuit sur site pour en profiter au maximum.
L’autre moyen de déplacement préconisé est le bus qui relie les principales villes aux sites touristiques majeurs. Des taxis sont également nombreux aux abords des postes frontières notamment avec Israël pour conduire les voyageurs jusqu’au cœur des villes. Les taxis privés de couleur jaune et avec un compteur sont assez bon marché. Les taxis collectifs de couleur blanche comprennent de 5 à 7 places et démarrent lorsque le véhicule est plein ; ils ont des lignes fixes et régulières. Leurs tarifs sont équivalents à ceux des bus. Ils sont par contre beaucoup plus rapides.

Sécurité : faire un voyage en Jordanie est-ce sûr ?

Contrairement aux idées reçues et malgré sa situation géopolitique qui met peu en valeur le pays, le Royaume de Jordanie est l’un des pays les plus sûrs au monde pour le voyage. La Jordanie maintient en effet des relations pacifiques avec tous ses voisins, que cela soit avec Israël, la Syrie ou même l’Irak, théâtres de nombreuses guerres. Libéral et occidentalisé, c’est un véritable oasis de paix au cœur du Moyen-Orient. La sérénité et la tolérance qui caractérisent le pays se retrouve également dans la population. Les Jordaniens sont en effet un peuple chaleureux et accueillant auprès duquel le sentiment de sécurité est instantané.

Maintenant que vous avez les informations pratiques pour visiter ce beau pays qu’est la Jordanie, il ne vous reste plus qu’à choisir le bon moment pour votre voyage.