Guide de voyage pour la Jordanie

wadi réserve

AlloWeekend propose un guide de voyage complet sur la Jordanie pour découvrir tous les trésors du pays. Des informations pratiques et des photos éblouissantes à destination des agences de voyage et tours opérateurs.

Pour un guide de voyage sur la Jordanie pour les agences de voyage et les tours opérateurs : 
Vous souhaitez organiser des voyages inoubliables en Jordanie? AlloWeekend met en ligne un guide touristique sur la Jordanie pour les agences de voyage et les tour opérateurs. Vous trouverez sur ce site une kyrielle d’informations pratiques sur la Jordanie, ses monuments, son patrimoine culturelle, son artisanat et sur les sites de Pétra, Amman, les châteaux d’Omeyyades…

Conseils en destination de voyage pour agence de voyage Aqaba ou Guide de voyage pour découvrir les monuments Aqaba ou encore Conseils en destination de voyage pour partir en vacances au soleil Wadi Rum
Vous êtes une agence de voyage ou un tour opérateur et vous cherchez des solutions d’hébergement en Jordanie? Vous voulez avoir toutes les infos pratiques pour organiser des séjours dans ce pays exceptionnel? Découvrez sans attendre le guide de voyage sur la Jordanie proposé par le portail n°1 du tourisme AlloWeekend.com. Sites touristiques de Pétra ou Amman, hébergements et éco-lodges dans le désert, présentation du patrimoine culturel et de l’artisanat de la Jordanie… : toutes les informations sont réunies ici.
Sans oublier, de splendides photos de la Jordanie, terre de contrastes entre mer et montagne.

Le Royaume Hachémite de Jordanie est un pays singulier situé au carrefour de trois continents (Afrique, Europe, Asie). Berceau de nombreux sites historiques dont certains inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO (Pétra, Wadi Rum, Qusayr Amra…), la Jordanie, de par les multiples influences culturelles du pays, possèdent des architectures et des visages hors du commun. Cette terre de contrastes entre mer et désert, vallées verdoyantes et canyons aux couleurs rose-pêche, offre à ses visiteurs une expérience inoubliable et une découverte sur des sentiers exceptionnels, au cœur de paysages naturels sensationnels.

Histoire et traces du passé : Les conquérants et les dominations se succèdent…

Jordanie

Jordanie

Point de rencontre des trois religions, juive, chrétienne et islamique, la Jordanie est un pays aux sites inoubliables. Les Hébreux, les Nabatéens, les Romains et les conquérants arabes l’ont marqué à jamais. Les traces qu’ils y ont laissées – la cité de Pétra, les forteresses des Croisés, les ruines de Sodome et Gomorrhe, les « châteaux du désert » construits par les califes Omeyyades – sans oublier l’héritage naturelle de la région de la mer Morte et la mer Rouge, du désert du Wadi Rum et la vallée du Jourdain, contribuent aujourd’hui à la richesse exceptionnelle du patrimoine et de la culture du Royaume Hachémite de Jordanie.
Les conquérants et les dominations se succèdent…
C’est au XVIe siècle avant Jésus-Christ qu’une province de Canaan est créée par le Pharaon Amosis, entre le Jourdain et la Méditerranée. Trois siècles plus tard, les Hébreux arrivent en Canaan, la Terre Promise.
Vient au tour des Assyriens (VIIIe siècle), des Babyloniens et des Perses (VIe siècle) de régner sur ce territoire. L’arrivée des Nabatéens, population caravanière, en Transjordanie marquera une nouvelle ère ; ils contrôleront la région jusqu’à la mer Rouge. C’est au premier siècle avant notre ère qu’ils bâtirent Pétra, vaste échangeur commercial où convergent les caravanes du Moyen-Orient.
Au VIIe siècle, les conquérants arabes s’emparent du royaume. Les dominations musulmanes se succèdent alors : Omeyyades, Abbassides, Fatimides, Seldjoukides (Turcs).
Au XIe siècle, la période des croisades amènent les Francs à s’emparer de Jérusalem. Ils resteront présents dans la région pendant deux cent ans, et la Jordanie garde de nombreux vestiges militaires de cette période. Le pays devient une province de l’empire ottoman en 1516. Les villes de Transjordanie dépérissent pendant que les tribus bédouines mènent une existence instable dans le désert. Certaines d’entre elles rallieront pourtant les forces ottomanes contre Bonaparte lors de la campagne de Palestine de 1799.

… jusqu’à la création d’un Etat arabe moderne : le Royaume Hachémite de Jordanie
Lorsque la Première Guerre mondiale éclate, les Anglais vont s’appuyer sur le nationalisme arabe et promettre au chérif hachémite de La Mecque, Hussein, la création d’un Etat arabe.
Le 10 juin 1916, la révolte contre l’empire ottoman est lancée. Un officier de liaison britannique, Thomas Edward Lawrence d’Arabie entre alors dans la légende. Sa très bonne connaissance du peuple arabe en fait un agent de liaison idéal. A la fin de 1916, Hussein est proclamé roi du Hedjaz et reconnu par la Grande-Bretagne, la France et la Russie. Il faudra cependant attendre 1923 pour que la Transjordanie (Kerak, Amman, Salt) devienne indépendante mais sous tutelle britannique. Les choses sont formalisées en 1928. Le rôle joué par l’émirat de Transjordanie au côté des Alliés pendant la Seconde Guerre mondiale accélère la marche vers l’indépendance.
Le 25 mai 1946, nait le Royaume Hachémite de Jordanie, avec, à sa tête, le roi Abdallah, fils du chérif Hussein. La création de l’Etat d’Israël en 1947, remet en question les équilibres du royaume, que le nouveau souverain va s’attacher à consolider, en mettant également fin à la présence militaire de l’OLP dans le pays (Septembre noir). La Jordanie se tient dès lors à l’écart des opérations de guerre, reconnait l’OLP comme seul représentant du peuple palestinien et signe un accord de paix avec Israël, le 26 octobre 1994. Depuis, le Royaume de Jordanie perpétue des relations pacifiques avec tous ses voisins.
De l’avis des voyageurs, représente le pays le plus sûr pour y voyager.