Les sites modernes du patrimoine du Mexique

Le campus de l’universidad nacional autónoma de Mexico a été construit entre 1949 et 1952. C’est un très bel exemple d’architecture moderniste du patrimoine mexicain du XXe siècle, associant les valeurs contemporaines avec le passé préhispanique du pays.
La maison-atelier de Luis Barragán, construite en 1948 dans un quartier de Mexico. C’est un témoignage exceptionnel du travail de ce grand architecte après la seconde guerre mondiale.

photo plage mexique

Les aires naturelles du patrimoine du Mexique

La réserve de biosphère du papillon monarque est située dans une chaîne de montagnes à environ 100 km au nord-ouest de Mexico. Chaque automne, vers fin octobre début novembre, des millions de papillons provenant du Canada et du nord des Etats-Unis s’amoncellent sur les branches des arbres de la réserve naturelle. Ce phénomène offre un superbe spectacle coloré. Au printemps, au mois de mars, ces papillons reprennent leur migration vers l’est du Canada avant de revenir au Mexique. On ignore encore aujourd’hui comment ces papillons parviennent à retrouver leur chemin vers le site d’hivernage, soit près de 4000 kilomètres depuis le Canada et les Etats-Unis.

Ensuite, la réserve de la biosphère Sian Ka’an est située sur la côte est du Yucatán. Elle comprend des forêts tropicales, des mangroves et des marais. Il y a aussi une barrière de récifs. Elle abrite une flore remarquablement riche et une faune comprenant plus de 300 espèces d’oiseaux, ainsi qu’une grande partie des vertébrés de la région.

Par ailleurs, le sanctuaire de baleines d’El Vizcaino est situé dans la partie centrale de la péninsule de la Basse-Californie. Chaque année, des centaines de baleines grises viennent s’y reproduire et hiverner. On trouve aussi d’autres animaux comme le veau marin, le lion de mer de Californie, l’éléphant de mer du Nord.

Dans le Golfe de Californie on trouve 244 îles, îlots et zones côtières protégées. Le site abrite 695 espèces de plantes, 891 espèces de poissons, dont 90 endémiques. Il héberge également 39 % du nombre total d’espèces de mammifères marins. On y dénombre un tiers du nombre total des espèces de cétacés de la Terre.

Le Mexique dispose d’un patrimoine naturel riche, la faune en fait partie intégrante et l’on a tendance à l’oublier.