Histoire et culture pour préparer son weekend à Saint Tropez

Saint Tropez

Un peu d’histoire sur Saint Tropez

Pour commencer, Saint-Tropez serait l’antique « Athenopolis » ou bien « Heraclea Caccabaria », nom repris par les Thermidoriens en 1793.

Cité en 1055 : « Ecclesia Sancti Torpetis », de Torpes, officier de Néron qui fut décapité pour n’avoir pas voulu renier sa foi. Son corps abandonné dans une barque, vint s’échouer à Heraclea Caccabaria où il fut inhumé en secret par Celerina, dame romaine chrétienne. Au 11 ème siècle, prieuré de Saint-Victor, puis seigneurie des vicomtes de Marseille, de J. de Cossa au 15 ème siècle, des Castellane et des Suffren aux 17 ème et 18 ème siècles. La ville fut détruite plusieurs fois par les Sarrasins ; les habitants durent fuir les rivages et se réfugièrent à l’intérieur des terres; rasée au 14 ème siècle lors de la lutte entre Louis II d’Anjou et Charles de Duras, la ville fut reconstruite par des familles génoises.

Au 15 ème siècle, elle s’organisa en une manière de république indépendante ayant sous son contrôle des capitaines de quartier, un bombardier, une milice et des mercenaires.
Aux 16 ème et 17 ème siècles, attaque des Turcs et des Espagnols ; les troupes du duc de Savoie furent repoussées en 1592; en 1602. La ville fut reprise aux Ligueurs qui s’en étaient emparés. Aux 17 ème et 18 ème siècles, Saint Tropez set un port de pêche (thon, anchois) et de commerce.

Saint Tropez est la patrie du général Allard (1785-1839), du conventionnel Charles Antiboul, du ministre Emile Ollivier (1825-1913). La ville est connue pour son Ecole d’hydrographie et son chantier de construction navale jusqu’en 1914. Le 15 août 1944, c’est la libération par le général du Vigier.

Après la dernière guerre, une campagne fut menée par Colette et Paul Poiret avec le soutien de Cocteau et Mistinguett, pour le maintien et la restauration du port. Saint-Tropez eut des hôtes illustres : Charles IX et Catherine de Médicis, Marie de Médicis,Colbert, Vauban, la reine d’Espagne, Gabrielle de Savoie épouse de Philippe V, Napoléon Bonaparte, Ernest Renan, Franz Liszt, Colette, Paul Signac, le mécène Georges Grammont, Maupassant, Dunoyer de Segonzac qui fut conservateur du musée de l’Annonciade.

Saint Tropez est la résidence de nombreuses vedettes, Brigitte Bardot, Johnny Hallyday, Eddie Barclay, etc. C’est le cadre de plusieurs films : la série des « Gendarmes de Saint-Tropez » avec Louis de Funès, « Et Dieu créa la femme » de Roger Vadim, 1er film de Brigitte Bardot, « La Piscine » avec Romy Schneider et Alain Delon, etc.

Particularités de la ville de Saint Tropez

Tout d’abord, on y trouve de nombreux gisements préhistoriques sur le pourtour de la presqu’île : Vinol, les Salinelles, Capon, îlot de la Moutte. On y compte vingt stations préhistoriques entre le golfe de Saint-Tropez et la baie de Cavalaire. Il y a de nombreux gisements d’épaves gallo-romaines à la Moutte, Rabiou ; épaves grecques et phocéennes à San Peyre ; gisement italique au large du cap Camarat ; treize éléments colossaux en marbre de Carrare découverts au large de Saint-Tropez, remontés en 1951 et placés à Fréjus (ils étaient destinés au temple d’Auguste de Narbonne).
Ensuite, c’est une vieille ville à l’architecture homogène intacte et bel ensemble portuaire Vieille ville : lacis de rues étroites, quartier de la Ponche, Passage voûté du Portalet, porche singulier à l’extrémité du port ; maison des « Corsaires », près de l’église : escalier à balustre, chapiteaux, cheminée Renaissance ; maison des « Maures » : portail Renaissance ; jolis porches sculptés ; Hôtel de ville (toiles).

L’architecture portuaire est conçu pour une citadelle avec son gros fort du 16 ème siècle, un hexagone à trois tours et  son enceinte bastionnée du 17 ème siècle (musée de la Marine) ; sa tour Daumas, et la tour Jarlier . Le Château de Suffren du 18 ème siècle au niveau du quai Jean-Jaurès est tour rectangulaire massive. Aux environs on y trouve le vestige d’un fortin à la pointe de la Croisette ; les châteaux Borrely, la Moutte. la Messardie, du Cap et du Moulin-Blanc. C’est un port très animé avec un ancien port de pêcheurs de la Puncho et les Graves.
Il y a ensuite son église paroissiale Saint-Tropez XVIème siècle fut reconstruite 18 ème / 19 ème siècles avec un style baroque italien. On trouve ainsi  trois nefs, un clocher du 17 ème siècle avec campanile ; un maître-autel, chaire, statues, deux toiles 18 ème siècle, de belles boiseries Restauration, le buste de saint Tropez en bois 18 ème siècle, ex-voto (restes de tromblons qui éclatèrent lors d’une bravade sans blesser de spectateurs), crèche provençale XIXème siècle. La liste est longue en monuments historiques…

Port de Saint Tropez
Port de Saint Tropez

N’oublions pas la Chapelle Sainte-Anne d’origine XIIIème siècle, reconstruite en 1618 de style classique, en action de grâce après l’épidémie de peste : ex-voto, maquettes de navires. Les pèlerinages se font les 18 avril et 26 juillet.
Ensuite, il y a la Chapelle de la Miséricorde datant du 17 ème siècle : jolie façade, arcs-boutants enjambant la rue ; ex-voto (fer et carcan d’un bagnard d’Alger).
Puis la Chapelle votive Saint-Joseph (1 km sud) est visitée pour ses statues de bois polychrome avec les attributs des métiers dédiées aux charpentiers de la marine.
Il y a aussi la Chapelle de l’Annonciade du 17 ème siècle classique (musée), transformée intérieurement par l’architecte Louis Sue. Finissons avec la Chapelle Saint-Tropez (hors les murs).

Pour continuer, parmi les lieux remarquables on a le Musée de l’Annonciade, quai de l’Epi : il abrite la collection de Grammont, peinture française (1890-1940). On y trouve aussi :
– toute l’Ecole néo-impressionniste avec Signac, Seurat, Cross, Maximilien Luce ;
– l’Ecole Fauve :avec Matisse, Vlaminck, Derain, Braque, Friesz ;
– les œuvres de : Vuillard, Bonnard, Marquet, Roussel, Dunoyer de Segonzac, Valadon, Carlos Reymond, Rouault, Dufy. Van Dongen, la Fresnaye, Dufresne, Lebasque, Gromaire, Manguin, Lhote, Roussel, Camoin ;
– les sculptures : bronzes de Maillol, Despiau et Wlerick.
Ensuite, il ya le Musée naval à la Citadelle ave son xposition permanente d’archéologie maritime, histoire de la marine du XVIème siècle à nos jours avec des maquettes de bateaux, estampes, gravures, peintures marines ; souvenir du bailli de Suffren ; produit des fouilles sous-marines ; aéronavale ; yachting.

Pour finir avec des balades « nature » il y a la partie de la presqu’île de Saint-Tropez qui s’ouvre sur le golfe dans un environnement harmonieux de collines boisées et ses pinèdes. La végétation est méditerranéenne et exotique. A 15 km de côtes c’est une alternance de pointes rocheuses déchiquetées, de caps et de baies, de calanques. Il y a de nombreux îlots : Rabiou, Ay, la Moutte…; un plan d’eau et terre-plein du port ; l’ancien port de pêcheurs « la Puncho ». Il y a de nombreuses promenades et 20 km de plages de sable fin. Côté gastronomie, on trouve l’inévitable la Bouillabaisse, la Madrague, les Graniers; des points de vue de la Citadelle, de la chapelle Sainte-Anne sur un monticule, du Môle « Jean Réveillé ».
A 5 km de Saint Tropez, il ya le domaine de la Moutte avec 40 ha de bois, vigne, cultures et sa réserve d’oiseaux. 

Vignobles Saint Tropez

Ressources et productions à Saint Tropez

On citera outre le tourisme, principalement:
– Vigne, marrons, chênes-liège, culture du maïs (depuis 1950).
– Cave coopérative, coopérative de services « le Progrès »
– Vin VDQS « Côtes de Provence »
– Port de pêche, port de plaisance
– Spécialités gastronomiques : pâtes fraîches, nougat
– Ateliers de réparations de navires, yachts…, usine de torpille
– Artisanat local (forge, fabrication de luminaires, tourneur sur bois, restauration de meubles, céramique, émaux, cuir) ;
– antiquaires et galeries d’art.

Vie locale de Saint Tropez sur la Côte d’Azur

D’abord lieu de rencontre d’une élite du spectacle, des lettres et des arts, Saint-Tropez est devenu le carrefour estival de l’Europe et même au-delà. Il a le marché : mardi, samedi.
Saint Tropez est connue pour
– sa Fête de la Bravade en mai : feu de salve, aubades, remise de la pique et du drapeau, bénédiction des armes, grande procession avec buste du saint, chants provençaux. C’est un événement qui a une origine religieuse, pour culte de saint Tropez et qui date du 15 ème siècle.
– la Fête des Espagnols : 5 juin, commémore la belle défense de Saint-Tropez contre la flotte espagnole au 16 ème siècle.
– la Fête de Saint-Pierre : 15 juin (patron des pêcheurs), danses provençales, régates, tournois sportifs, incinération d’une barque symbolique, corso au port, parade des bateaux.
– les Nuits musicales, au théâtre de la Citadelle : juillet/août, musique classique et jazz.
– la Fête des Vendanges : début septembre.
– la Fête de la Vigne et du vin : fin octobre.
– le « Nioulargue », course de yachts : octobre.

Saint Tropez French Riviera

Le centre de vie artistique et culturelle, les nombreuses manifestations, la Communauté religieuse des Sœurs Ursulines de Jésus font aussi la renommée de la ville. Comme par ailleurs les Pèlerinages à la chapelle Sainte-Anne (bravades 1815 et jour de Sainte-Anne) ; 17 et 18 mai, messe solennelle et d’action de grâce, à la chapelle Sainte-Anne.
On y trouve des établissements pour l’Hydrothérapie, un Marché aux puces., de nombreuses échoppes d’antiquaires, et pas mal d’expositions dans les galeries.

Côté associatifs et institutionnels, on retiendra la Société d’Etudes historiques et archéologiques, le Stade municipal, l’union sportive tropézienne, la Société nautique, le club hippique.
On y pratique tous les sports nautiques, régates, école de voile. Côté distraction et activités plus sportives il y a la pêche en mer, golf, tennis, les équipements sportifs sont importants.