Guide touristique sur Mexico, quoi faire dans la capitale du Mexique ?

Shopping, restaurants et sortie à Mexico

Comme toutes les grandes capitales du monde, les visiteurs pourront faire de longues parties de shopping à Mexico. Les boutiques exclusives et des galeries marchandes se trouvent dans le secteur de Santa Fe et Polanco. Tels des Champs-Elysées mexicains, l’élégant Paseo de la Réforma est le grand boulevard de la ville. Un ambitieux programme  de restauration et d’embellissement a mis en valeur ses palais, ses superbes édifices et ses belles maisons coloniales.

On pourra aussi faire des achats dans des bazars ou marchés d’artisanat du centre historique ou encore  des quartiers de Coyoacan et San Angel. Enfin, le célèbre Bazar del Sábado est le marché du samedi préféré des Mexicains. Situé dans le quartier de San Angel, il propose tous les samedis un vaste choix d’artisanat de grande qualité.

Condesa est également un quartier très branché. Lieu apprécié par les intellectuels et les artistes, c’est un havre de verdure avec ses allées de jacarandas bleus, son architecture coloniale et Art Déco. On y trouve de nombreux bars et restaurants à la mode. Polanco est le quartier chic et le quartier d’affaires de Mexico. On y trouve une grande concentration d’hôtels, de restaurants et boutiques de luxe. Le soir, pour découvrir les fameux groupes de Mariachis, direction la Place Garibaldi. Les musiciens viennent alors animer les cantinas colorées qui bordent la place.

Des musées de grande qualité

La capitale mexicaine possède plus de musées que Paris. Le plus connu est le musée national d’anthropologie et d’histoire, avec ses salles sur les cultures indigènes : Teotihuacan, Toltèque, Mexica, Maya et Aztèques ainsi que beaucoup d’autres. Un lieu idéal pour comprendre l’histoire des peuples qui ont vécu sur ces terres avant l’arrivée des Espagnols. Le musée Anahuacalli expose une collection de plus de 60 000 pièces d’art et objets précolombiens ayant appartenu au peintre Diego Rivera. Avançons dans le temps avec le Convento del Carmen, situé à San Angel, construit en 1615, qui présente de belles collections d’art colonial, dont plusieurs momies dans sa cave. Dans le quartier bohème de Coyoacan, véritable havre de verdure aux maisons coloniales très fleuries, on découvrira la maison-musée de Frida Khalo. Parmi les musées incontournables de Mexico, il faut citer le musée d’art moderne, le palais de Bellas Artes, le MUNAL (musée national), le MAP (musée d’art populaire), le musée Franz Mayer et aussi le musée de la Noria à Xochimilco.

Mexico, une cité verte

Mexico est une ville avec beaucoup d’espaces verts. Le parc de La Alameda, construit dès 1541, est une véritable oasis où trône un kiosque maure importé de France. Le parc est entouré par plusieurs musées. Le musée Franz Mayer expose une éclectique collection d’objets et d’antiquités. Le musée Diego Rivera, un grand muraliste mexicain qui a épousé Frida Kahlo à 2 occasions.  Ce musée présente son œuvre intitulée “Rêve d’un dimanche après-midi dans le Parc Alameda”.

Autre merveille de la nature, le parc de Chapultepec, une vaste attraction récréative qui s’étend sur 850 hectares. D’origine Aztèque, il ravit aujourd’hui les grands et les petits avec ses musées et ses parcs d’attractions. On compte cinq musées, dont celui d’histoire et d’anthropologie, deux lacs, un zoo, un parc d’attractions, un train miniature, un jardin botanique et des kilomètres de chemins tranquilles. Le château de Chapultepec est aujourd’hui un musée consacré à l’histoire du Mexique. Les enfants s’amuseront à la feria de Chapultepec, un parc d’attraction récemment rénové, équipé d’une des plus grandes montagnes russes du monde, très apprécié par les Mexicains le week-end. Enfin, le zoo accueille 1 300 animaux représentant 220 espèces, vivant dans des habitats naturels. La principale attraction du zoo est une famille composée de pandas chinois.

Excursions dans les environs de Mexico

Entourée par des montagnes, des forêts, des parcs naturels et des sites archéologiques, Mexico est au centre d’un vaste réseau d’excursions d’une ou plusieurs journées.

Les jardins flottants de Xochimilco se trouvent au sud de la ville. Inscrits à l’UNESCO, ils constituent les derniers vestiges de l’agriculture pratiquée à l’époque aztèque. Aujourd’hui transformés en réserve écologique, ils sont très appréciés par les Mexicains pour des promenades dominicales. On les découvre à bord de petites barques appelées trajinera. On en profite pour goûter des plats typiques et écouter la musique jouée par des Mariachis.

Le site archéologique de Teotihuacan (Patrimoine Mondial UNESCO) à 48 km de Mexico, est certainement l’un des plus connus et des plus visités du pays. Lorsque les Aztèques découvrent la cité, déjà abandonnée depuis longtemps, ils sont très impressionnés par les dimensions monumentales des bâtiments. Ils la baptisent ainsi  Teotihuacan, qui signifie là où sont créés les dieux. Teotihuacan a été l’un des plus puissants foyers culturels méso-américains et imposa son élan culturel et artistique dans toute la région de la Méso Amérique. On y visitera notamment le temple de Quetzalcoatl, les pyramides du Soleil et de la Lune.

Dans l’état de Morelos, Cuernavaca est surnommée la ville du printemps éternel. Située à 1500 mètres altitude, son climat tropical est plus doux et plus chaud que celui de Mexico, ce qui lui permet d’entretenir de superbes jardins. Les Mexicains aisés y possèdent de belles résidences secondaires.

D’autres demeures historiques sont à découvrir dans tout l’état de Morelos, terre d’haciendas sucrières. La région est aussi le lieu de naissance d’Emiliano Zapata, l’un des principaux acteurs de la Révolution Mexicaine de 1910.

Sur la route de Cuernavaca, on peut s’arrêter au village magique de Tepoztlán, un petit bijou d’art colonial, dont l’ancien couvent est classé au patrimoine mondial de l’humanité. Ses rues pavées, son couvent du XVIe siècle, son marché coloré et ses ruines préhispaniques en font un lieu unique, toujours empreint d’un certain mystère.  Situé sur les flancs du volcan Popocatépetl, le village se trouve au pied du mont El Tepozteco où se trouvent des vestiges préhispaniques près de son sommet.

Toujours dans l’état de Morelos, le site préhispanique de Xochicalco est classé à l’UNESCO. Il possède des édifices cérémoniels et des pyramides en terrasse, avec d’immenses bas-reliefs sculptés dans la pierre.

Dans l’état de Mexico, on visitera un autre village magique : Tepotzotlan, remarquable pour son église de San Francisco Javier et pour son magnifique musée d’art de la vice royauté.

A une centaine de kilomètres de Mexico se trouve Puebla, une superbe ville coloniale classée au Patrimoine de l’UNESCO. C’est aussi l’une des capitales gastronomiques du Mexique. On pourra y découvrir un artisanat de grande qualité et tout spécialement les poteries de Talavera. Il s’agit de céramique de grande qualité de la région avec laquelle on fabrique carrelages, vaisselle et objets.