10 août 2020

Les ambassadeurs de la Principauté de Monaco

ambassadeurs de Monaco

Les ambassadeurs de Monaco sont nombreux, reflets de la culture mais aussi représentants de prestige d’une principauté riche d’histoire et de valeurs.

L’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo:

Le premier orchestre permanent, créé en 1863, prend tout son sens avec l’ouverture du Palais Garnier en 1879.

En 1953, il fut appelé « Orchestre National de l’Opéra de Monte Carlo » et devint le « Monte Carlo Philharmonic Orchestra » en 1979. Avec ses 87 musiciens, le Monte Carlo Philharmonic Orchestra est expérimenté dans l’interprétation d’œuvres symphoniques et lyriques et dans la musique de ballet. Il a été et est toujours dirigé par les plus grands chefs d’orchestre invités de Toscanini à Richard Strauss, Leonard Bernstein à Lorin Maazel, et par les célèbres chefs d’orchestre officiels tels que Paul Paray, Louis Fremaux, Igor Markevitch et Lovro von Matacic et depuis 1980 par Lawrence Foster qui sera remplacé par Gianluigi Gelmetti. L’Orchestre a reçu plusieurs Grands Prix pour ses enregistrements en France et dans d’autres pays, parmi lesquels « L’Orphée d’Or » et le « Grand Prix de l’Académie Charles Cros ».

Le Ballet de Monte Carlo:

Après avoir fondé l’Académie qui porte son nom, la princesse Grace souhaite raviver une vieille tradition en invitant Balanchine, Serge Lifar et J.B. Cerrone, un Monégasque, qui a dirigé le « Harkness Ballet » et a fondé le « Houston Ballet ».

Puis, se souvenant des souhaits de sa mère, la princesse Caroline a créé le nouveau Monte-Carlo Ballet, dont elle a d’abord confié la gestion à Ghislaine Thesmar et Pierre Lacotte. Aujourd’hui Jean-Marc Genestié est responsable de la direction administrative et Jean-Christophe Maillot est directeur chorégraphe. Avec enthousiasme et compétence, ils s’efforcent ensemble d’élever la société au plus haut niveau international.

Les Petits Chanteurs de Monaco:

Ils perpétuent une tradition du règne du prince Antoine Ier, ensemble de voix d’enfants aux liturgies de la chapelle palatine. Ils sont des ambassadeurs de Monaco d’exception.

En 1973, le gouvernement de la Principauté a demandé à Philippe Debat, l’actuel maître de chapelle, de mener une mission musicale dans tous les pays du monde avec un chœur de voix d’enfants uniquement. Ce choeur juvénile de 26 garçons a été nommé « Les Petits Chanteurs de Monaco » par le Prince Rainier III.