Comprendre une stratégie poker niveau confirmé : comprendre l’effet de levier

Poker confirmé

En stratégie poker pour un niveau plutôt confirmé, nous allons tenter de vous faire comprendre l’effet de levier.
Vous êtes en milieu de tournoi, et vous avez un joli stack de 50BB.
Un adversaire relance preflop en fin de parole à 3BB et vous callez au bouton. Les blindes passent. Le pot fait 7.5BB et votre adversaire joue un stack inital de 45BB..

Il vient un flop sec, du genre 4-8-Q rainbow et votre adversaire CBet à 5BB. Vous le relancez à 12BB.

Mettons nous à sa place et regardons ses options:

  • Passe: vous gagnez le coup et prenez 7.5+5 = 12,5BB pour augmenter votre stack de plus de 10%. Vous avez risqué relativement peu. Votre adversaire n’avait pas forcément une grosse main pour ouvrir en fin de parole. Et son CBet n’indique pas forcément de force car vous savez qu’il CBet 80% du temps.
  • Call : Le pot fait désormais 7.5+12+12 = 31.5BB Les stacks sont alors de 50-15 =35BB pour vous et 45-15 = 30 BB pour lui. Le coup a de grandes chances de finir à tapis.
  • Relance: Si un call oriente le coup vers une fin à tapis, une relance l’oriente d’autant plus dans ce sens.

Autrement dit, par votre relance de 12BB qui parait anodine, vous lui posez une question très claire: “Es tu prêt à jouer ton tapis sur cette main ?”. Vous êtes en position sur lui, vous le couvrez, et il a un stack très confortable. Il y a des peu de tirages sur ce flop. Votre adversaire va devoir décider s’il est devant vous ou pas, et s’il est prêt à jouer son tapis sur cette main.

Mettons qu’il a une main comme TT. Sa relance preflop a un sens. Et son CBet au flop aussi. Il a une main faite, il n’y a qu’une overcard, et il craint encore beaucoup d’overcards (les J, les K, les A). Et pourtant, à sa place, que faites vous dans cette situation ? Vous pouvez très bien avoir des mains comme 88, JJ, QQ, KK, AA, AQ, KQ, QJ, … Mais aussi des semi bluffs (gutshot, AK, …) et des bluffs complets.

Il faut qu’il ait une idée très précise de votre comportement pour chacune des mains que vous pouvez avoir pour prendre une décision très précise et très importante pour lui. Pendant que vous investissez 12BB pour gagner 12.5BB (dont 3 vous appartenaient avant le coup), vous mettez en péril chez lui 45BB.

Sur votre relance, votre adversaire ne sais pas du tout si vous êtes prêt à aller à tapis sur ce coup. Pour le savoir, il doit être prêt à risquer le sien de tapis. Par contre, par sa réaction, votre adversaire vous en dira certainement beaucoup, et vous le mettez sous pression.

Vous avez dans cette situation beaucoup de chances de faire coucher une meilleure main que la votre. Si votre adversaire a une très bonne main, il aura tendance à vous le faire savoir très vite. Si vous avez vous même une très bonne main, vous construisez un pot pour prendre quasiment à coup sur le tapis de votre adversaire s’il a du jeu.