La drague les techniques ancestrales et naturelles

draguer

La drague est une démarche active de séduction. Au lieu d’attendre passivement dans son coin que quelqu’un vienne à sa rencontre, on prend les devants. On fait le premier pas, celui qui coûte le plus évidemment puisque le risque induit de la drague reste bien de se faire envoyer au diable !

Souvent considérée comme un moyen un peu cavalier limite vulgaire, la drague est pourtant la technique la plus utilisée pour se créer de nouveaux liens. Evidemment, il y a drague et drague ! Le style « rentre dedans » des ados sûrs d’eux est le plus agressif. Il sous-entend forcément une arrière pensée orientée sexe qui n’est pas du meilleur goût. Cette drague là est pourtant utile : les adolescents qui se cherchent doivent se faire des expériences (négatives ou positives). Chacun essaye de tester son pouvoir de séduction !

Pour les dragueurs plus âgés, les techniques sont souvent moins directes mais tout aussi efficaces ! La drague se fait alors jeu de séduction avec des échanges de regards et de paroles. Cette technique de rencontre tout bonnement naturelle est ancestrale : les anciens ne faisaient-ils pas la cour à leur belle ? Comme quoi, la drague est bien de l’histoire ancienne. Dans certaines régions de France comme en Vendée, la drague était appelée « maraîchinage ». Elle consistait à inviter sa promise sous son parapluie pour échanger un chaste baiser à l’abri des regards des anciens.

La drague est donc ancestrale est totalement naturelle. Elle repose sur un phénomène d’attirance physique tout d’abord. D’où l’intérêt de soigner son image ! Se faire beau et se mettre en valeur en adoptant une attitude sympathique et décontractée compte tout autant que la teneur des premiers mots. Le principal est toujours d’accrocher le regard ! Une fois que le contact physique est établi, l’aventure d’une nuit ou d’une vie est rendu possible.

Vous souhaitez des conseils de drague ? Sachez tout d’abord que la drague n’est pas une science exacte, loin s’en faut ! Chaque cas est particulier. Et comme toute action impliquant un dialogue entre deux êtres, quelques règles simples sont à connaître. La première d’entre elles est la qualité d’observation. Une drague réussie demande un minimum de repérage ! Une fille vous plait. Avant de l’aborder essayez de cerner sa personnalité. Est-t-elle timide ? Extravertie ? Pour le définir, il suffit de regarder sa façon de s’habiller, de bouger, de sourire… Si elle reste dans son coin sans piper mot, vous êtes tombé sur une timide. Dans ce cas, une approche trop directe sera un fiasco. A l’inverse, si la fille est ouverte à la discussion, une approche sympathique voire humoristique aura toutes les chances d’aboutir. La même règle s’applique pour les hommes bien sûr.

L’autre grand conseil de drague est de choisir le bon moment pour aborder l’Autre. Si la fille ou le garçon que vous convoitez n’est pas disponible, inutile d’aller plus loin. Si il ou elle est pressé(e), vous n’obtiendrez rien d’autre qu’une rebuffade. Par contre, si vous voyez qu’il ou elle vient de s’installer pour quelques temps sur un banc, une terrasse de café, vous pouvez tenter votre chance !

Notre troisième conseil de drague tombe sous le sens : pour avoir une chance de résultat, mieux vaut choisir une personne qui est en accord avec votre propre personnalité. Quand vous vous rendez dans une soirée entre amis par exemple, cherchez les points communs et n’hésitez pas à interroger l’organisateur de la fête pour mieux cibler votre drague. Une information aussi minime soit elle (dans quel quartier il ou elle vit, ce qu’il ou elle fait dans la vie…) vous permettra d’engager plus facilement la conversation. Dans tous les cas, sachez qu’il est absolument nécessaire de rester naturel. Trop de bluff sera difficile à tenir dans la durée.

Techniques de drague

Comment draguer selon que l’on est une fille ou un garçon

La drague est un exercice délicat mais nécessaire pour se forger des expériences. Mais comment draguer ? Selon que l’on est une fille ou un garçon, les techniques sont différentes mais le but est toujours le même : pour faire le premier pas vers l’Autre, il faut se jeter à l’eau, attirer son attention, le charmer… au risque de se faire rembarrer bien sûr ! La drague surtout à l’âge de l’adolescence est un bon moyen pour tester sa confiance en soi.

Comment draguer sans se faire rembarrer ? Si une recette existait, cela se saurait ! Chaque cas est évidemment particulier. La drague n’est pas qu’une affaire de mots, elle est aussi une question d’attitude. En étant trop direct, cela pourra marcher avec certain(e)s et pas du tout passer avec d’autres. A l’inverse, faire une tentative timide pour enclencher la première conversation pourra toucher certain(e)s et exaspérer d’autres. La drague n’est donc pas une science exacte et c’est justement là l’intérêt.

A la question “comment draguer ?”, il existe autant de style que d’individu. Le plus important reste d’être soi même. Si vous vous lancez dans une drague directe et que vous êtes quelqu’un de réservé de nature, le courant aura du mal à passer avec votre conquête d’un soir qui sera forcément déçue par la suite des conversations ! Le naturel est donc de rigueur et le charme aussi. Une bonne drague nécessite un minimum d’attention pour l’Autre. Si il ou elle vous plait, faites le lui savoir ! Et sachez que draguer est avant tout une question d’apparence. Mieux vaut donc être sur son 31 pour entamer les exercices d’une première approche. Une fois l’entrée en matière passée, montrez-vous sous votre meilleur jour. Qui sait, peut être que ce premier pas que vous venez de faire n’est rien de moins que le début d’une grande histoire d’amour.

La conversation est le maître mot de la séduction. Au-delà des apparences, elle permet de découvrir l’Autre et ainsi de mieux savoir si oui ou non vous êtes tombé sur l’âme sœur. Par conversation on entend un échange d’égal à égal, un dialogue ou les deux parties s’expriment. La conversation suppose donc un consentement mutuel. Le ton doit être convivial et franc pour donner l’envie à chacun de poursuivre.

Une conversation par principe aborde tous les sujets de la vie courante. Hobbies, situation familiale, études, travail, musiques, cinéma… En variant les sujets, on se fait une idée plus précise de la personnalité de son interlocuteur. On peut repérer les failles, déceler les sujets sensibles, se découvrir des passions communes. De fil en aiguille, les points de concordance vont se faire jour. Et la conversation pourra se nourrir d’elle-même.

Plus la conversation est fluide et franche, plus cela signifie que le courant passe. Au fur et à mesure des échanges et du temps qui passe, des connivences vont apparaître. D’une fois sur l’autre, la conversation pourra se nourrir des réflexions de l’Autre et amener de nouvelles pistes de discussion. Les moments vécus ensemble formeront également un socle solide qui pourra donner lieu à des souvenirs heureux car partagés. L’Autre sera de plus en plus proche de vous. Son attitude, détendue permettra alors peut être d’envisager une relation encore plus solide sur le plan de l ‘amitié ou de l’amour, selon les cas, les affinités, les concordances de caractère et de point de vue sur la vie.

Arrivé à cette étape, les gestes, les expressions, les regards compléteront les mots. La conversation parlée pourra alors devenir une conversation gestuelle. Chacun pourra anticiper la réaction de l’Autre et la simple connivence des idées deviendra un sentiment plus fort, basé sur la confiance et le respect de l’interlocuteur.

Drague homme femme

La technique de drague est une chose très personnelle. Il n’y a pas de recette miracle sinon cela se saurait ! Pour draguer avec des chances d’aboutir à une relation, chacun fait comme il ressent les choses : selon le moment de la vie, le moment de la journée, la supposée réaction de l’Autre, son éducation…

Chacun donc sa technique de drague : certains iront franco “Eh, tu es vraiment canon ! Tu voudrais pas me faire un petit plaisir dans la voiture. “, “On va chez toi ou chez moi.”, “Si on commençait par le dernier verre pour mieux savourer le moment de se faire du bien. ” D’autres y mettent un peu plus de formes : “Ouahh ! On ne t’a jamais dit que tu étais une fille vraiment craquante. On pourrait aller prendre un café… ” Et les plus timides se borneront à jouer les étourdis. “Oh excusez-moi mademoiselle. Il me semble que je vous ai déjà vu quelque part…”

Parmi les autres critères qui rentrent de plein droit dans la technique de drague, il y a l’attitude du corps et le geste. On le sait, chaque personne dispose autour de sa personne d’une bulle d’intimité. Quand on pénètre volontairement dans ce territoire sacré sans y être invité on se met instantanément en position d’agression. Pour éviter ce sentiment désagréable, mieux vaut, même si le discours est insistant, se poster à une distance raisonnable pour garder toutes ses chances. La main aux fesses a vécu ! Le geste aussi doit être précis, sans provocation, pour attester que l’on est sûr de soi et que cela suffit pour obtenir un consentement. Le regard enfin est primordial. Une bonne drague doit afficher clairement la couleur. On regarde donc droit dans les yeux !