Sorties nocturnes à Barcelone autour du port Olympique

Sorties nocturnes Barcelone

Pour les sorties nocturnes :
Le port Olympique avec ses bars de nuit où le BRUIT règne en maitre, une affaire de goût, un immense “parc” sur plusieurs niveaux où vous trouverez sûrement un bar de nuit à votre convenance. Et juste à coté, un colossal “cinéma” aux salles multiples.

D’abord, sous le casino un restaurant-bar en plein air où vous aurez le plaisir de voir danser des non-professionnels. Ne vous y trompez pas, ils sont tous très expérimentés, des “Sévillanes”. C’est un lieu à vivre, un sans-faute pour le plaisir des yeux, du rythme et des contacts.

Ensuite, à proximité sur le bord de la plage, des bars de nuit immenses à la décoration des plus inattendues sont à découvrir ! Le Bosque de les Fades, carrer Povença 171, un bar, une forêt où le tonnerre gronde …

Vers le Poble Espanyol, à Montjuic, un bar délirant à souhait le Torres de Avila, à gouter. La fira, carrer Provença 171, un bar qui est une fête à lui tout seul, à voir.

Enfin, pour ceux qui veulent déambuler un peu au “hasard”, on vous conseille de lire les journaux locaux qui regorgent d’idées et de suggestions. Il y en a pour tous les genres, avis aux amateurs de “sexe symbol”, la consommation est ouverte à tout.

Sorties nocturnes Barcelone
Sorties nocturnes Barcelone

Quelques lieux incontournables de sorties nocturnes à Barcelone

D’abord, le “Bario chino” était un endroit très particulier. Il y a quelques décennies, c’était un haut lieu de la prostitution et de la “vie” en tout genre. De nos jours il est un peu plus risqué de s’y aventurer en pleine nuit !

Un lieu unique ouvert surtout aux professionnels : le marché aux poissons au sud de Barcelone, une immense criée ouverte quasiment toute la nuit avec possibilité de se restaurer sur place. Vous n’y trouverez que du poisson, mais à des prix défiants toute concurrence. A tester, un lieu magique !

Ensuite, la Paloma, rue du Tigre, un lieu de danse comme on en trouve nulle part ailleurs. Il y a nombre de musiciens en smoking blanc, chanteuses à talons hauts… plus kistch tu meurs ! 😉 rumba, valse, bossa nova… s’enchaînent à un rythme qui ne peut laisser indifférent. On y côtoie toute une faune venue de nulle part. Comme drogué je me laisse bercer par ces musiques d’une autre époque.

Enfin, le Marsella, rue San Pau, on retrouve la jeunesse dans ce bar tout en bois, sans doute l’un des plus vieux. Les étudiants s’y retrouvent à des heures tardives dans une ambiance très relax pour faire un bout de chemin ensemble le temps d’une nuit.