La marche en pratique sportive

marche

Les bienfaits de cette activité physique

Faire de la marche, c’est l’activité la plus naturelle aux humains car elle répond à leur morphologie. Elle est particulièrement profitable à la femme, car elle corrige la fatigue pelvienne, conséquence de la station debout. Elle est encore plus bénéfique à la femme enceinte par son action équilibrante sur la tenue du corps ainsi que sur les douleurs lombaires qu’elle atténue.

C’est un sport facile et à la portée de tous.

Désavantages de faire de la marche ou de la randonnée

Elle ne permet pas d’acquérir un développement harmonieux et complet. Elle n’a aucune action sur les bras et n’apporte pas la décontraction cérébrale que l’on peut attendre du sport car elle n’accapare pas la pensée.

Il y a donc intérêt à l’associer à la pratique d’un autre sport qui viendra compenser ses faiblesses (aviron, escrime). Notons qu’il n’y a aucune contre indication à faire de la marche.

Randonnée

Technique de marche

Pour que la marche procure les avantages que l’on attend d’elle, il faut apprendre à “bien marcher”. C’est-à-dire qu’il faut, dans la mesure du possible, choisir l’endroit le plus favorable : préférer la campagne à la ville, les espaces aérés, les terrains accidentés.

La manière de marcher a son importance : synchronisation des jambes et des bras.

Un bon marcheur balance modérément ses bras d’avant en arrière, à l’opposé des jambes et au même rythme. Les pieds doivent se dérouler complètement du talon à la pointe.

Enfin, il faut adopter une allure régulière, souple, ni trop accélérée, ni trop lente.

Marcher

Équipement pour marcher

Rien d’autre qu’une paire de chaussures.