Cuisine mexicaine : les multiples saveurs du mole

Le mole est un plat incontournable de la gastronomie mexicaine. Il en existerait plus de 300 variétés. Les états de Tlaxcala, Puebla et Oaxaca concourent pour s’attribuer la primauté de la création de ce plat. Mais on trouve des moles sur toutes les tables du Mexique et plus précisément dans le centre du pays.
Milpa Alta est un des arrondissements de Mexico qui a su conserver son ambiance de village et ses traditions. C’est ici que se situe San Pedro Atocpan, la Mecque du Mole et du cactus. Ses habitants ont décliné en de multiples variantes la recette originale.

A Tlaxcala, les voyageurs peuvent se délecter d’une atmosphère coloniale paisible et d’une gastronomie surprenante. Le maïs, cactus, tomate verte et épices de la région se mêlent et se déclinent en une série de plats.

Puebla est une superbe ville coloniale classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité et considérée comme l’un des berceaux du Mole que l’on peut savourer dans de nombreux restaurants sans oublier une autre spécialité locale les chiles en nogada, variété de piments farcis nappés d’une sauce aux noix avec des graines de grenade.
Oaxaca est un des hauts lieux de la gastronomie mexicaine! Il est absolument indispensable de découvrir les marchés, les restaurants et les innombrables adresses où déguster les plats traditionnels de la région. La ville est aussi classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité. Pour digérer entre les repas, on fera une balade dans les rues du vieux Oaxaca ou dans les sites archéologiques de Monte Alban et de Mitla à coté de la cité.

Installé entre des camaïeux de bleus de la mer et la jungle, Mazunte, possède de nombreux restaurants très prisés par les voyageurs.