Faire du canyoning en pratique sportive

canyoning

Le Canyoning est né de l’initiative de certains alpinistes et de pratiquants 
de la spéléologie qui ont vu en cela des possibilités plus ludiques et à la portée de tout le monde dans un encadrement spécialisé.

Avantages de ce sport

Courage, endurance, maîtrise de soi, prise de risques calculés, il faut être capable de grimper un peu, de nager, … s’adapter au milieu. Apprendre à faire confiance et la nécessité de petites équipes soudées.

Désavantages de cette activité sportive

Peu de défauts car il développe la musculature des membres inférieurs et supérieurs. 
Peu d’accidents si on sait respecter les consignes de sécurité et la nature notamment la météo …

Équipement pour ce sport en plein air

ÉQUIPEMENT INDIVIDUEL

  • vêtement isothermique (généralement veste à manches longues et pantalon ou combinaison intégrale),
  • chaussures polyvalentes,
  • chaussons néoprènes et gants (indispensables en eau froide), 
  • casque adapté (normes à respecter), 
  • cuissard équipé d’une longe double,
  • descendeur et mousqueton de sécurité (le descendeur en huit est généralement utilisé),
  • sifflet et couteau rapidement accessibles,
  • sac à dos pour le transport de l’équipement et du matériel (permettant une rapide évacuation de l’eau), 
  • bidon étanche.

MATÉRIEL COLLECTIF

  • cordes de longueur au moins égale à deux fois la hauteur de la plus grande cascade,
  • matériel de remontée sur corde,
  • matériel de rééquipement (remplacement d’un relais arraché par une crue ou équipement d’une échappatoire),
  • corde supplémentaire de secours.

LE CASQUE
Le risque de chute de pierres est réel:

  • en raison du déplacement éventuel de la faune sauvage ou domestique souvent présente sur les rives,
  • à cause des cordes sur la roche lors des rappels, 
  • en raison du courant pouvant entraîner des galets,
  • dû au déplacement d’autres personnes au sommet des cascades.

La roche est généralement glissante et, en cas de chute, la protection apportée par le casque n’est pas négligeable.

LE BIDON ÉTANCHE
Celui-ci préserve votre matériel de l’eau tout en assurant la flottaison du sac. A l’intérieur de ce bidon, on trouvera notamment: vivres énergétiques et boisson, vêtements secs, trousse de secours adaptée, couverture de survie, bougies et briquet, papier, crayon, carte et topo du site, lampe frontale, masque de plongée, descendeur de secours.

LES CORDES
Dans le descriptif de chaque canyon la longueur des cordes est le plus souvent mentionnée sous la forme: “2 x 30 m”. Cette indication correspond à la technique dite du “raboutage”. Pour franchir les plus hautes cascades du canyon, il est nécessaire de relier les deux brins de corde entre eux afin d’obtenir la longueur indispensable (réaliser un noeud en huit) . Les avantages de cette technique sont: 

  • un gain de temps par l’usage d’une corde plus courte dans les petites cascades,
  • la possibilité d’équiper simultanément deux petites cascades qui se suivent,
  • un moindre mal en cas de perte d’une des deux cordes,
  • la répartition du poids lors du transport,
  • un renouvellement moins onéreux en cas de dégradation sur un brin.
  • Une boussole et une carte sont utiles.
canyoning

Technique du sport canyoning

En général il est préférable de pratiquer le canyoning comme toutes activités qui sont pratiquées dans la nature et dans des conditions particulières, avec des professionnels ; ici encore l’orgueil de prétendre tout savoir peut se payer très cher. Ces sports, malgré les dangers qu’ils présentent, influent largement sur la forme physique, en ce sens qu’ils exigent un organisme en bonne santé et constamment entraîné. Par leurs qualités propres, ils sont équilibrants, enrichissants et contribuent dans une très large mesure à une bonne harmonie physique et mentale recherchée par ceux qui se veulent complets. Enfin, souscrivez à une assurance sportive si vous êtes menés à pratiquer du canyoning régulièrement.